Rechercher
  • Barouder avec toi

Jour 9 - Le Lac Myvatn et les alentours

Dernière mise à jour : 30 avr. 2021


 

Cette neuvième journée est consacrée à la touristique région de Myvatn ! Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu autant de touristes (même si cela reste raisonnable hein, on n'est pas à la grande motte ;))


Toute cette journée nous ne serons jamais seuls mais toujours accompagnés de moucherons insupportables ! Au début on souriait en voyant les gens qui avaient une moustiquaire sur la tête, du style « mais sérieux, ils se sont vus » mais au final on aurait bien aimé en avoir une car c’était vraiment désagréable ^^


Pseudos cratères Skutustaðir

Nous commençons par les Pseudos cratères Skutustaðir afin de faire voler notre drone. C’est un lieu impressionnant car sur une zone relativement restreinte s’entasse près de 30 pseudos cratères ! Le rendu vu du ciel est vraiment unique ! Mais ne vous y trompez pas, ce ne sont pas des cratères car il n’y a aucune cheminée de lave en dessous.


Réserve naturelle d'Höfði

En continuant, nous nous arrêtons à Höfði qui est notre coup de cœur dans cette région ! Ici, laissez vous embarquer dans une belle balade au cœur de cette réserve naturelle vraiment reposante !


Volcan Hverfjall

Pour continuer notre découverte de cette région, nous partons à l’ascension du volcan Hverfjall. Quand vous voyez ce volcan en arrivant vous vous dites que la montée va être difficile, mais finalement en 10 minutes vous serez au sommet avec une vue magnifique sur l’ensemble du lac et sa région ! C’est d’ailleurs avant tout pour le panorama qu’il offre, que pour le cratère que l’on vous conseille de monter.


Grotte Grjotagja

Nous reprenons notre chemin jusqu’à la grotte Grjotagja. Cette grotte marque la séparation entre la plaque Eurasienne et Américaine. Entre ces deux plaques, la Terre s’est écartée laissant place à un lac d’une eau d’un bleu exceptionnel et dont la température oscille entre 43 et 48°C. ⚠️ il est interdit de se baigner, les propriétaires ont la gentillesse de laisser cette grotte accessible gratuitement, et pourtant les touristes ne respectent rien ...


Cratère Viti

Après une lieu volcanique, encore un lieu volcanique ! C’est ça l’Islande, pays de glace et de feu ! Nous arrivons alors au cratère Viti en traversant la centrale géothermique de Krafla, site assez inattendu. Sur la route vous verrez aussi la fameuse "douche chaude en plein air", pratique si vous avez besoin de vous laver !

L’intérêt du cratère Viti est qu’il est rempli d’une eau d’un bleu magnifique, ce qui le rend très photogénique. A côté du cratère Viti, ou plutôt en face, vous trouverez le site Leirhnjukur.

Nous avions prévu de le visiter mas finalement, nous avons décidé de ne pas le faire car nous avions déjà vu de magnifiques montagnes colorées au Landmannalaugar et nous allons voir des fumeroles à Hverir juste après. On conseille toutefois à ceux qui n’ont pas fait le Landmannalaugar de s’arrêter ici !

Hverir

Nous repartons donc du cratère Viti pour nous rendre à Hverir qu’on appelle aussi la « porte de l’enfer ». Vous aurez ici l’impression d’être au bout du monde, dans le royaume des éléphants au Roi Lion. C’est un peu le même esprit que Geyzir, mais sans geyser et avec l’odeur du souffre très fortement présente 🤢 ! Vous allez pouvoir vous promener entre les marmites bouillonnantes et les fumeroles de souffres ! Bref c’est vraiment un monde à part ici mais un lieu à ne manquer sous aucun prétexte !



Selfoss et Dettifoss

Jusque là nous ne vous avons pas donné les temps de trajets car chaque point se situait à 5 minutes en voiture du suivant environ. En revanche, nous quittons un peu cette zone du lac de Myvatn pour nous rejoindre deux cascade : Selfoss et Dettifoss

Et là, lisez bien car on aurait bien aimé avoir cette information avant de partir !


Pour rejoindre ces cascades, il y a deux possibilités :

- A partir de la route 1, prendre la route 862 afin de rejoindre le côté le plus touristique (parking et la promenade aménagés) mais sachez que vous ne serez pas du bon côté pour les photos

- A partir de la route 1, prendre la route 864 (la prochaine à gauche après la 862) pour pouvoir être à gauche des cascades ! Ce côté est moins touristique et pas aménagé, mais c’est ici que vous aurez les meilleurs points de vue. De plus vous pourrez vraiment vous approcher de Selfoss, alors que de l’autre côté le point de vue est très éloigné !


Quelque soit l’itinéraire que vous décidez de prendre (on vous conseille vraiment la route 864), il vous faudra bien 50 minutes pour rejoindre le site.

⚠️ sur place vous ne pouvez pas rejoindre l’autre côté alors il faut choisir, et choisir le bon !

Arrivée sur place, vous observerez d’abord Detifoss, considérée comme la plus puissante chute d’eau d’Europe, son débit est très impressionnant ! Après cela, vous marcherez le long de la côte afin de rejoindre Selfoss qui est une puissante cascade qui vient affluer sur Detifoss !



Rejoindre Askja

Il est 17h30 lorsque nous partons de Detifoss avec pour objectif de rejoindre Askja dans les terres.

Pour vous rendre à Askja depuis Detifoss (ou la région du Myvatn) vous avez le choix entre 2 routes (toutes deux difficiles) mais avant toute chose pensez à faire le pleins, on ne sait jamais !

- A partir de la route 1, tournez à droite pour emprunter la F88 (c’est indiqué : Askja), c’est l’itinéraire le plus rapide, mais vous devrez traverser le gué de Lindaa considéré comme le plus difficile du pays (il peut atteindre 60 cm). Dans ce cas là, prenez connaissance de l’état du gué avant de partir (à l’office du tourisme de Myvatn ou en appelant les rangers). Il vous faudra 2h/2h30 pour rejoindre Askja à partir de la route F88.

⚠️ Pensez à lire le panneau d’information avant de prendre la route car la route est difficile même si en meilleure état que la F905.

- La seconde option, consiste à ne pas prendre la 1ère route à droite, F88 mais de continuer quelques kilomètres sur la route 1 avant de tourner à droite sur la 905 puis la F905. Vous traverserez d’abord le village de Modruladur (où vous pouvez dormir si il est trop tard pour faire la route). Les routes 905 et F905 sont des chemins alternants, des passages caillouteux ou des déserts de cendres.

⚠️ Il faut donc être très attentifs et vigilant les risques de crevaisons sont importants.
Vous aurez quelques gués à traverser, certes moins compliqués que celui de Lindaa, mais plus nombreux (environ 5). Par ce chemin là, comptez 3h pour effectuer les 90 kilomètres entre Modrudalur (le dernier village avant la F905) et le camping d’Askja.

En ce qui nous concerne, nous avons opté pour le 2ème itinéraire car nous avions vu quelques jours avant que deux petits renards Arctiques avaient été abandonnés dans le village de Modrudalur et qu’il était facile de les voir. Alerte mignonnerie ! Nous arrivons dans le village et comme par magie, nous apercevons directement les petits renards en train de s’amuser dans le fossé ! Nous avons pris 30 minutes de bonheur pour suivre ces animaux et tenter de les photographier. C’était un régal de voir ces petites bêtes.



Après cette pause magique, nous prenons la route d’Askja par la F905. Très franchement, nous avons été prudents et il n’y a eu aucun soucis sur le trajet, les gués sont désormais un jeu d'enfant et nous profitons des déserts de lave pour rouler plus vite tandis que les routes caillouteuses nous obligent à rouler à 30km/h…

Nous avons mis 3h pour rejoindre le camping d’Askja, n’ayez crainte, les panneaux indiquent Askja et vous êtes de toute façon obligés de passer devant le camping avant de rejoindre le parking d’Askja.

Nous nous arrêtons dormir au camping sous une pluie monstre ! Nous allons donc manger dans le refuge, qui sert aussi de dortoir pour ceux qui souhaitent plus de confort ;). Il fait froid ce soir, moins de 5 degré ce n’est pas la meilleure nuit que nous ferons, mais on est fier d’être arrivé sur place sans soucis !

La nuit à Dreki (camping Askja) coûte 2000 ISK par personne. Lorsque nous y étions, les rangers étaient en quarantaine à cause d’un cas de covid dans les rangs ! Comme quoi, même perdus dans les hautes terres Islandaise, le virus s’invite !


Suite de notre road-trip : Jour 10 - Askja →


← Retour au jour précédent : Jour 8 - Le Nord de l'Islande

87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout