Rechercher
  • Barouder avec toi

Jour 13 - Le Laki et le sud de l'Islande

Dernière mise à jour : 30 avr. 2021


 

Une grosse journée nous attend ! Nous devons nous rendre au Lakigigar dans les terres ! C’est, avec le route pour Askja, l’une des routes que nous redoutions le plus et pour laquelle il faut s’informer sérieusement avant de l’emprunter !


Canyon Fjaðrargljufur

La réveil est mis tôt ce matin ! Départ 7h30 du camping pour nous rendre au Canyon Fjaðrargljufur (15min). Nous y étions vers 7h45, nous étions seuls et ce canyon est une merveille. C’est ici que Justin Bieber a notamment tourné un de ces clips (ahah paye ta référence !). Depuis le parking, montez tout droit sur le canyon afin d’avoir une vue époustouflante sur l’intérieur de celui-ci. En y étant tôt, nous avions le soleil qui commençait à rentrer dans le canyon, les couleurs étaient magnifiques !

Tout en haut se trouve une cascade que nous ne sommes pas allées voir par manque de temps, le programme de la journée étant déjà très chargé !



Lakigigar

Nous partons à l’attaque du Lakigigar par la route F206 (seule route possible) en nous arrêtant en chemin à la cascade Fagrifoss. La route est jusque là plutôt bonne même, si le gué précédent la cascade est assez long (mais peu profond heureusement). La cascade Fagrifoss est vraiment très belle !

Accès à la cascade Fagrifoss : compter 35 minutes de routes et 2 gués à traverser pour y accéder

Nous poursuivons notre chemin pour rejoindre le Laki, par une route caillouteuse et assez pénible, où nous traversons 3 gués. Compter 2h de route depuis le panneau qui se trouve après le canyon (45km) pour arriver jusqu’au Visitor Center, en comptant la pose pour voir la cascade !

La principale difficulté à l’aller réside dans un gué assez profond (le plus profond que nous avons traversé puisque nous avions de l’eau jusqu’au logo Dacia). En arrivant, vous trouverez une indication du niveau de l’eau (vert, orange et rouge) et il vous faudra suivre les piquets et la corde dans l’eau afin d’emprunter le chemin le plus « simple ». En respectant le consignes tout se passera bien, n’ayez pas peur ;).

Sachez que pour rejoindre le Lakigigar, la route est une boucle à sens unique, vous empruntez la F206 puis vous rentrerez dans le parc national du Lakigigar en empruntant la F207 où vous ferez une boucle qui vous ramènera sur la F206.

💡 Vous êtes quand même autorisé à prendre la boucle à contre sens (à gauche en arrivant sur la F207 au lieu de continuer tout droit) pour aller jusqu’au camping si vous arrivez le soir en fin de journée. Il n’y a que quelques kilomètres à parcourir !

Quoiqu’il en soit la route du Lakigigar (F206 et F207) est sans doute l’une des plus belles routes que nous avons emprunté en Islande ! La nature est très présente et vous avez envie de vous arrêter partout pour vous rouler dans cette mousse d’un vert magnifique (mais c'est interdit !) ! Bref rien que pour la route, le Laki est déjà un incontournable selon nous !

En ce qui nous concerne, nous avons suivi le chemin normal de la F207 pour arriver au Visitor Center. Nous ne nous sommes pas arrêtés au premier parking, mais au second juste 200 mètre plus haut afin de faire l'ascension du Laki (1h20 AR). Il est normalement possible de faire une boucle depuis le Visitor center jusqu’au Laki, puis redescendre vers "notre" parking mais le chemin était fermé quand nous y sommes allés afin de laisser la flore se refaire, après un hiver assez rude.


L’ascension du Laki n’est pas très compliquée, mais ce n’est pas non plus une promenade de santé. Le panorama en haut est en revanche à couper le souffle. Une fois au sommet vous pourrez observer l’alignement de ces innombrables cratères, mais aussi apercevoir les glaciers qui entourent cette zone volcanique ! Tout simplement MA-GNI-FI-QUE !


En reprenant la route, il y a différents points de vue tout au long de la F207 !

- Arrêt obligatoire à Tjarnagigur (lac dans le cratère) accessible en 10 minutes à pied depuis le parking. De là, vous pouvez faire une randonnée (boucle d’1h30) « dans la mousse ».

On vous conseille de profiter un max, de vous balader à chaque fois que c’est possible et laisser place au feeling ! Il y a pleins de randonnées à faire, à vous de voir ! Vous trouverez toutes les informations sur place au Visitor Center !

- N’hésitez pas à vous arrêtez sur le "four naturel", au bord de la route sur votre gauche (un cône parfait)

Avant de quitter la F207 pour retrouver la F206 de l’aller, un petit cadeau vous est offert avec un "gros" et dernier gué à traverser ! Il n’est pas très difficile, ce qui surprend c’est qu’il est très étroit, alors il vaut mieux ne pas rater sa sortie sinon vous rentrez dans le mur ahah. Mais encore une fois, pas de soucis avec le Duster ! Sentez comme Romaric se la pète quand il dit ça ^^


Le Lakigigar reste vraiment un coup de cœur pour nous ! Si vous n’avez pas de 4x4 ou que vous manquez de temps, on vous conseille tout de même de parcourir cette route jusqu’au premier gué, pour avoir un aperçu de l’atmosphère qui règne au Laki !

Demain, c’est notre dernière journée, ils prévoient un temps dégueux, alors nous décidons de tenter de faire le programme de demain sur cette même journée ! Heureusement que nous sommes parti à 7h30 ce matin et qu'il ne fait pas nuit à cette époque de l'année !


Dyrholaey

On fait donc un premier stop à la magnifique plage de sable noir de Dyrholaey.

La plage dispose d'un grand parking, qui était en partie fermé lors de notre passage parce que des Stern Arctiques (les fameux oiseaux tireurs de cheveux dont on vous a parlé en début de trip avaient nichés sur le parking ! C'est ça qui est ouf en Islande, la nature avant tout ! Et on adore !

Solheimasandur : épave de l'avion US ARMY

Le temps se gâte, nous reprenons la route pour rejoindre un lieu très touristique : l’épave de l’avion de l’US ARMY posée sur la plage (plage de Solheimasandur), on est certain que vous avez déjà vu une photo sur Instagram ! Comptez 1h depuis le canyon pour rejoindre le parking au bord de la route 1. De là vous avez 8km A/R de ligne droit plate et monotone (avec aucun intérêt, ce qui est très exceptionnel pour l’Islande !) mais franchement sur place ça vaut le détour ! Nous avons pu faire une grosse session drone, GoPro, et photo !


Cascade Skogafoss

Nous reprenons la voiture pendant 10 minutes pour atteindre la cascade Skogafoss. C’est une très puissante cascade que vous pourrez approcher de près. ⚠️ ça mouille !

Depuis le début du voyage nous voulions faire une photo devant un mur d’eau, c’est chose faite ici car la cascade s’y prêtait parfaitement ! Le site est accessible en quelques mètres depuis le parking !

Les plus courageux feront l’ascension (à droite) des 400 marches pour arriver à son sommet (sans grand intérêt selon nous) ! Les autres se contenteront de l’admirer de son pied qui représente le plus beau point de vue !

Cascade Kvernufoss

En 3 minutes en voiture, vous rejoindrez le parking de la cascade de Kvernufoss, toujours dans le village de Skogar (parking à côté du musée de Skogar, avec des vieux véhicules notamment). Ici, vous aurez une marche de 1,5 km A/R pour rejoindre la cascade cachée au milieu de la roche et faisant parfois penser aux Cenotes Mexicains !



Notre programme se termine ici et nous avons pu faire tout ce qui était prévu initialement (avant le changement de sens). Nous décidons, comme un symbole, de retourner dormir à la Guesthouse Stora Mork III, proche de la cascade Seljalandsfoss (25min) où on avait séjourné 2 nuits au début de notre trip (c’est ici que nous avions décidé de changer le sens du trip en raison des prévisions météos). Toujours bien accueilli, nous passons une nuit ressourçante après 2 semaines de "course" non stop, mais aussi d’émerveillement.




Suite de notre road-trip : Jour 14 et 15 - Reykjavik et départ


← Retour au jour précédent : Jour 12 - Le Sud-Est de l'Islande

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout