Rechercher
  • Barouder avec toi

Jour 1 - Arrivée à Windhoek

Dernière mise à jour : 11 mars


 

Le moment de découvrir l’un des pays que nous voulions visiter depuis un moment est arrivé !


Nous avons posé les pieds en Namibie le 19 juillet à 13h20 exactement. Nos amis avec qui nous sommes parti sont arrivés bien plus tôt depuis Johannesburg, donc ils ont pu récupérer la voiture de location et faire les premières grosses courses, car nous allons faire du camping majoritairement.


Pour la voiture de location, sur recommandation et en navigant sur le forum du Routard, nous sommes passé par la société Africa Sun Car Hire.

Pour 15 jours de location avec full assurance comprenant 2 roues de secours, le train de roulement, les pare-brise et une franchise réduite à 2000 NAD nous avons payé 14340 NAD par jour soit 21450 NAD pour le séjour pour un 4x4 Toyota Hilux avec 2 tentes sur le toit (pour 5 personnes max) et tout le nécessaire de camping (tables, chaises, duvets, oreillers, bouteilles de gaz, réchauds, couverts, réfrigérateur, ustensiles, nécessaire à barbecue…bref nous n’avons manqué de rien !). Il est possible de se passer des services d’un 4x4 lors de votre voyage en Namibie, mais comme pour l’Islande, quand nous partons nous voulons visiter à fond et certaines routes ne sont autorisées qu’aux 4x4 en Namibie, alors on vous le conseille très fortement. De plus, il y a un bon nombre de routes qui sont des « Gravel Road », des routes de graviers, où les véhicules plus petits sont autorisés mais franchement vous gagnerez en confort et en sécurité…

Nos amis ont donc fait le check-in le matin qui aura bien duré 1h30 le temps de nous montrer comment s’ouvrent et se referment les tentes de toit, comment fonctionne le frigo, comment conduire dans ce pays, où il faut rouler (à gauche) ou encore les règles pour la conduite sur sables ou sur graviers (notamment la pression des pneus selon le type de route). Enfin, le permis international n’est pas nécessaire même si les sociétés préfèrent évidemment.


Ensuite, il faut faire les premières courses pour acheter tout le nécessaire. C’est plus simple de les faire à Windhoek car le reste du pays est assez désertique, vous n’aurez pas le même choix. Vous trouverez plusieurs grandes surfaces comme Pick’n’Pay ou alors Whoolworths, plus qualitatif.


Nos amis gèrent superbement ça le matin et nous arrivons tranquillement (et sans retard, on en reparlera pour le retour ...) à l’Aéroport International de Windhoek qui se situe à 30 bonnes minutes de la capitale Namibienne.

On se retrouve donc vers 13h20, un gros câlin car on est tellement content de faire ce voyage ensemble, puis un peu de blabla et un pipi plus tard, nous quittons la zone aéroportuaire vers 14h30 direction le Camp Gecko afin de nous rapprocher de Sesriem et du parc national de Sossusvlei.


Nous partons donc et nous apercevons autour de l’aéroport les premiers babouins, le dépaysement commence à se faire ressentir !

Pour rejoindre ce charmant campsite, nous avons roulé 268 km pendant environ 4h30.

En partant de Windhoek, il faut suivre Rehoboth, puis une fois arrivée dans la ville, bifurquer en direction de Sesriem sur la C26 qui marque le début de la « Gravel Road ».

A partir de là, il faut dégonfler la pression des pneus pour passer de 2,2 à 1,7 sur route de graviers ou 1,2 sur route de sables.


Pour rejoindre le camp Gecko, vous traverserez le Spreetshoogte Pass, une route magnifique au coucher du soleil, car vous êtes en hauteur et vous aurez une vue sur toute la vallée en contrebas ! L’émerveillement commence devant ce premier coucher de soleil !


Tout au long de la route nous avons pu voir nos premiers animaux sauvages : atruches, koudous, un coyote et les fameuses poules locales qui se jettent sous les voitures ! Nous nous pressons un peu pour faire les 15 derniers kilomètres car le soleil se couche à 18h30 et il est presque 19h sachant qu’il est déconseillé de rouler la nuit. De plus, nous n’avions pas réservé le campsite; alors nous avions peur de trouver porte close.



Le campsite est presque désert et nous sommes bien accueilli malgré l’heure tardive. 19h ce n’est pas tard, mais le pays est réglé par le lever et le coucher du soleil !


Le camp Gecko est très bien, nous disposons d’une terrasse couverte pour manger et d’un braai pour faire un bon barbecue, même si nous n’en profiterons pas ce premier soir. Nous sommes fatigués et le repas sera vite fait avant de profiter de notre première nuit en tente.



La nuit coûte 200 NAD par personne avec wc et douche (chaude en bas uniquement). Il est possible, comme dans beaucoup de camp, d’acheter de la viande locale, ici du Springboks. Enfin, la CB n’est pas acceptée, prévoyez donc de l’argent liquide et il n’y a pas de wifi !


La suite de notre road trip en Namibie : Jour 2 - Solitaire, Sesriem Canyon, Sunset à Elim Dune →



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout